Petits pas

Documentaire - HDV - 38’40 - 2011
 
Petits pas Petits pas Petits pas
     
 

Petis pas a été réalisé entre 2009 et 2010 d'après l'expérience Terra incognita menée par Michel Bijon et son équipe du Théâtre de l'Arcane au Centre Hospitalier Valvert à Marseille, avec un groupe de patients et d'infirmières de l'hôpital de jour Emera.

Je suis venu filmer régulièrement les répétitions qui avaient lieu dans la salle de spectacle de l'hôpital, jusqu'à l'une des représentations donnée à l'université d'Alicante. J'ai désiré filmer des questions de théâtre et non savoir qui étaient les comédiens, pourquoi ils étaient là. La scène de théâtre voit de la réalité s'inverser, vivre, palpiter. L'exigence mise à penser, construire ensemble suffit. Deviennent essentielles la relation à l'autre et l'adresse au public.
Les moments de représentations et les moments de répétitions sont ici montés en échos, car ils participent tous deux pleinement de cette création théâtrale.

 

Réalisation : Alain Dufau
Image et son : Alain Dufau, Jean Michel Perez
Montage :
Emmanuel Roy
Production :
Carnet de Ville

Avec le soutien de : L'ACSE, la ville de Marseille, le CUCS Vallée de l'huveaune, la Région Paca, le Théâtre de l'Arcane
Avec l'aide : du Centre Hospitalier Valver, de l'hôpital de jour Emera, de l'Association Ose l'art

Terra incognita est interprétée par : Natacha Auvigne, Jacqueline Bagur, Domitile Gougne, Leslie Laugero, Thérèse Pisciotta, Michel Saracino, Catherine Sicard

Mise en scène : Michel Bijon - Théâtre de l'Arcane
Assisté de :
Leslie Laugero
Régie plateau :
Amélie Etevenon
Régie technique :
Alain Collu, Cyrille Laurent
Réalisation sonore : Aline Soler
Création lumière : Emilie Chomel
Création costumes : Leslie Laugero
Avec l'aide de la compagnie belge "Les acteurs de l'ombre" et de la compagnie espagnole "Locos por el teatro".


©  Carnet de Ville – 2011

Au-delà de Cap Noir

Documentaire - HDV - 55’ - 2008
 
     
 

Jean-Max, Axel, Jean-Michel, Georget et leurs dalons, leurs amis, vivent du côté de Dos d'Ane, petit village des Hauts de la Réunion: le sportif, le musicien, le tisaneur, le scientifique, chacun pratique la nature à sa manière. Mais, depuis la nostalgie d'une nature généreuse jusqu'à l'évidence de sa fragile protection, leurs regards se transforment... 

L’esprit du film :
Ile de la Réunion. Depuis la ville du port on ne voit pas le petit village de Dos d’Ane qui ouvre sur les cirques de l’intérieur.  Là j’ai rencontré des réunionnais qui tous pratiquent la nature ou la travaillent. Georget, Sony, Axel, Jean Michel,…j’ai voulu marcher avec vous sur les chemins, les sentiers, passé le sommet de Cap Noir du côté du cirque de Mafate. Marcher et vous écouter, quand la halte s’impose, que le souffle vient à manquer.

Comprendre où nous en sommes de nos rapports à la nature, maintenant que nous savons qu’elle est épuisable et qu’elle s’épuise… 
Mais pouvons-nous transformer réellement nos pratiques ? Les routes, les maisons griffent les pentes des anciens volcans et grignotent la forêt. La ville dévore les espaces, les hélicoptères déchirent le ciel avec application, les cultures régressent, l’industrie touristique et ses images se développe, Mafate là-haut pourra-t-il rester le sanctuaire chanté ?

 

Sélectionné au Festival International du film d'Afrique et des iles, Le Port, La Réunion (oct. 2008)

 

Image et réalisation : Alain Dufau
Son :
Alain Dufau, Julien Gebrael
Montage :
Jean Michel Perez, Joëlle Hanania
Conseil scientifique :
Jean Michel Probst
Musiques :
Axel Sautron/ 7PO
Avec l’aide de :
Tik tak production, Sonart, Action studio, Yvy production, MDC prod, Les films du Soleil
Producteur délégué :
IMAGO Production –Jacques Ledoux
Producteur exécutif :
Carnet de Ville            
Coproducteur-Diffuseur:
RFO Réunion
Avec le soutien financier :
de la Région Réunion

©  RFO – IMAGO – Carnet de ville – Octobre 2008

Paroles sur images

Documentaire - HDV - 80’ - 2010
 
     
 

Comme des colporteurs, de mars 2008 à mai 2009, nous avons parcouru la Corse et proposé aux habitants des images du Centre Méditérranéen de la Photographie, qui, depuis 15 ans, invite des artistes photographes du monde entier à regarder l'île...

Chacun dévoile à sa manière son sentiment du présent, s'interroge sur ce qu'il y a de plus fondamental, notre rapport à l'autre, et questionnne à la fois la complexité et les belles aspirations de la société.

 

Réalisation : Joseph Césarini et Alain Dufau
Image : Joseph Césarini
Son : Alain Dufau
Montage :
Emmanuel Roy
Mixage son :
Romain Huonnic
Direction de production :
Jean-Pierre Cellard           
Production déléguée :
LIEUX FICTIFS - Caroline Caccavale
En coproduction avec :
France Télévisions - Pôle France 3 Corse Via Stella (direction des antennes : Rose Paolacci), Centre Méditérranéen de la Photographie (direction : Marcel Fortini)
Avec le soutien de : La collectivité Térritoriale de Corse, le Centre National de la Cinématographie

Avec les photographies extraites du livre Images d'un Territoire 10 ans de mission photographique, éditions Albiana et Centre Méditérranéen de la Photographie.
Et avec le Centre National des Arts Plastiques - Collection du Fond National d'Art Contemporain

 


©  Lieux Fictifs – France Télévisions – Centre Méditérranéen de la Photographie – 2010

Tout était possible

Essai documentaire - 78’ - 2012
 
     
 

Entre le milieu des années 70 et le début des années 90 une aventure humaine, une véritable épopée culturelle et sociale s’est déroulée dans les quartiers nord de Marseille, principalement dans et autour du Grand Saint Barthélémy (ex Zup du 14°arrdt.). Elle a engagé des milliers de personnes dans des associations, des mouvements spontanés ou organisés, des réseaux bénévoles et professionnels, de nombreux habitants, des syndicats, des artistes et intervenants multiples.

Les drames répétés, comme l'assassinat de Lahouari en 1980 ne mirent pas le feu, mais catalysèrent des démarches de création (théâtre, musique, danse) et d'inventivité sociale grâce à des associations dynamiques (Assur, comité Mam'Ega, Shebba, Body and soul, associations de locataires...), grâce à des personnages emblématiques venues de la résistance au nazisme et au colonialisme comme Séverin Montarello, Mam'Ega, Marie Centofanti, Monsieur Tir... Grâce à beaucoup de jeunes et de femmes, désirant être visibles et actifs sur la scène publique.

La révolte fut culturelle surtout, travaillant à transformer les mentalités et les pratiques sociales.

Là nous avons l'antithèse même des rengaines méprisantes qui pèsent sur les quartiers nord de la ville: les habitants se sont pris en charge affirmant toute leur place dans la société française. A la fois formidable mutation historique et parenthèse d'à peine une vingtaine d'années, bien vite refermée.

Qu'en retient l'histoire du pays ?

 

Ebauche d’un film documentaire (associant témoignages et actualités brutales de l’époque), ébauche de réflexion sensible sur la place historique des quartiers populaires et de leurs enfants dans le devenir de notre pays. En partenariat avec le centre social de l’Agora, nous avons travaillé entre 2010 et 2013 avec cinq jeunes habitants à cet atelier sur la mémoire et son inscription historique, en s'aidant des archives de l'INA Sud Est.

 

A la mémoire de : Akel Akian, metteur en scène

Avec la participation de : Akel Akian, Louisa Amouche, Jean Pierre Ega, Yamina Benchenni, Karima Berriche, Christian Pesci, Anne Marie Tagawa, Kadi Tir

Sous la direction de : Alain Dufau et Jean Michel Perez

Images et sons avec la collaboration active de : Youssef Agal, Sami Azzouz, Oubaïda Ibrahima, Brice Kenang, Antoisse Said

Avec la participation : du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, Ville de Marseille, Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, Conseil Général 13

Avec le soutien de : I.N.A. Sud est pour les archives, Pierre Ciot pour les photographies

Une co production : Carnet de ville / Centre social Agora    

Opération Cauria

Documentaire - 53’ - 2013
 
     
 

Depuis le Néolithique Ancien jusqu’à l’Âge du Fer, une civilisation a érigé en Corse un extraordinaire ensemble de monolithes sculptés, certainement unique au monde. Certains sites de Cauria prés de Sartène, parmi les huit cent pierres dressées que compte la région, ont été fouillés activement depuis 1994.

Mais qui furent ces guerriers représentés là, au pied de sources, en splendides statues-menhirs avec leurs armes mycéniennes ?

Nous verrons toute une équipe pluridisciplinaire d'archéologues pilotée par André D’Anna du CNRS, dater précisément les monuments érigés et nous faire découvrir les fondements d'une société qui va progressivement se doter de guerriers redoutés dans toute la méditerranée. Comment des groupes familiaux débarqués sur les plages toutes proches se sont-ils installés au Néolithique ancien pour devenir en 5.000 ans une communauté hiérarchisée à la fin de l’Âge du Bronze ? Et si quelques uns de leurs guerriers d'élite avaient voyagé jusqu’en Egypte avec les Mycéniens, jusqu'à fournir la garde personnelle du Pharaon Ramsès III ? Et si leurs chefs devenus héros dans les grandes batailles menées par les Pharaons, étaient revenus chez eux après l'effondrement de l'empire de Ramsés III, pour être immortalisés ici en statues-menhirs armées ?

Alors les guerriers oubliés de Cauria pourraient enfin rejoindre toutes les mémoires de la Méditerranée…

Ecrit et réalisé par: Daniel Michau et Alain Dufau

Image : Patrick Mannu, Alain Dufau , Daniel Michau

Son : Daniel Michau, Stéphane Casalonga

Images de synthèse/3D : réalisation Philippe Petreto

Montage : Véronique Graule

Voix : Christine Tomas

Montage son/mixage : Michel Liabeuf

Producteur délégué : Alexandre Cornu / Les films du Tambour de soie

Une coproduction: France 3 Corse Via Stella

Avec le soutien du CNC, de la Collectivité territoriale de Corse, de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Procirep/Angoa

Le cœur éclaté

Documentaire - Bétacam - 33’ - 1990
Le coeur éclaté Le coeur éclaté Le coeur éclaté
Marseille au XIX° siècle. Moment d’histoire et d’urbanisme d’une ville à partir du plan en relief de Fortuné Lavastre.

L’insurrection ouvrière à Marseille des 22 et 23 Juin 1848, sanglant prologue de l’affreuse tuerie dont Paris sera bientôt la scène dramatique, est réprimée dans le sang. Un homme a tout vu, s’en est ému et a voulu témoigner : Jean-Baptiste Fortuné LAVASTRE a deux passions, l’Histoire et l’Urbanisme. Il choisit de mettre en scène les journées néfastes de Juin en réalisant un plan en relief du théâtre de ces événements, les vieux quartiers de Saint Martin, dont l’origine remonte au XIII° siècle.
Ce chef-d’œuvre, précieux témoin du cœur de la ville aujourd’hui disparu, réveillé jusqu’à
l’évocation amoureuse du Vieux Marseille et de son peuple.

Diffusion France 3 Méditerranée
Auteurs : Alain Dufau - Marie-Christine Bouillé
Réalisateur : Alain Dufau
Direction scientifique : Anne Sportiello
Avec la collaboration de : Régis Bertrand, Robert Cayol, Pierre Echinard, Lucien Gaillard, Denise Jasmin, Georges Reynaud
Image : Jean-Robert Escande
Son : Laurent Lafran
Montage : Aline Boi
Commentaire : Marie-Christine Bouillé
Voix : Robert Cayol, Anne-marie Ponsot
Assistante de réalisation : Michèle Théclé
Script :
Laetitia Pesanti
Lumière : Francis Finidori
Post-production : T.V. Production
Producteur délégué : Production Vidéo 13
Partenaires : Musées de Marseille, DRAC PACA.
Distribution : Carnet de ville.

Bienvenue en ville

Documentaire - Bétacam - 20’ - 1991

Bienvenue en ville

Quartier Saint Gabriel à Marseille, trois groupes de jeunes musiciens, les Massalia xion, Tarif réduit et Fun Gabriel chantent la détresse et l’amour.

Le film témoigne de l'expérience "Rock espérance" avec les groupes Massalia connexion, Tarif réduit et Fun Gabriel sous la direction de Jo Corbeau dans le cadre de l'atelier musique du CentreSocial St Gabriel.

Auteur-Réalisateur : Alain Dufau  
Images : Jean-Robert Escande, Gérard Galian
Partenaires : Centre Social St Gabriel, DRAC, Fonds d'Action Sociale, Ville de Marseille, Conseil Général 13, Jeunesse et sport, D.I.S.S/D.A.S.S. 

Distribution : Carnet de ville.

Les 3 Joyeuses

Documentaire - Bétacam - 52’ - 1993
 
3joyeuse4 3joyeuse1 3joyeuse3
     
Né du désir de vie des pécheurs en partance pour les campagnes à la morue "à Islande", réinventé en 1946 après la destruction totale de la ville, chaque année c'est la renaissance. Le carnaval de Dunkerque garde son caractère originel : une immense fête populaire, dans les rues, les cafés, au bal, au travail, chez les gens.
Histoires de vies et histoires de fêtes s'entremêlent avec humour et passion.
 
Diffusion Planète.

Auteurs-Réalisateurs : Pierre Ducrocq.- Marie-André Devynck
Image : Pierre Ducrocq
Son : Eric Abonnel
Mixage : Roger Letellier
Partenaires : I.Me.Re.C. Institut Méditerranéen de Recherche et de Création, IAM-Montpellier.

Au nom de l'urgence

Documentaire - Bétacam - 76’ - 1993
 
urgence1 Au nom de l'urgence urgence3
     

Entre 1945 et 1975, pour répondre à la crise du logement, Marseille, comme beaucoup de villes, développa les grands ensembles, les cités provisoires, de transit ou d’urgence.


En contrepoint de la chronique officielle des archives, le film évoque, cherche et partage les questions et les espérances, de ceux qui ont vécu cette épopée, de ceux qui un temps, ont cru pouvoir résister à l’emballement de la machine à construire.
Fragments vécus de l'histoire du logement populaire à Marseille. De la construction des cités de l’après-guerre à la réparation des grands ensembles. Urbanisation et relégation sociale.  

À la mémoire de Michel Anselme.  

« …la route continue, seule toujours. Peut-être faudrait-il que je la peuple de quelques figures familières, de ceux qui m’importent, de ceux que je sais cheminer, chacun à son rythme. Mais peut-on habiter le temps ? »  M.A.


Prix du meilleur documentaire "Scènes de ville" Villeurbanne-1994.  
Sélection "Cinéma du réel" 1994.   
Coproduction Canal Marseille, France 3 Méditerranée, INA.
Diffusion Planète.


Auteur-Réalisateur : Alain Dufau
Image : Ron Katzenelson
Son : Laurent Lafran
Montage : Caroline Caccavale
Conseiller scientifique : Michel Péraldi
Assistantes de réalisation : Caroline Caccavale, Sylvie Chiuchini
Assistante montage : Valérie Gassier
Recherche INA : Marie-Christine Hélias, Philippe Mace
Conformation : Jean-Jacques Leveau
Mixage : Bruno Bravo
Partenaires : C.N.C., France 3 Méditerranée, PROCIREP, INA Méditerranée, Marseille Citévision, CERFISE, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ville de Marseille (DSU), Conseil Général 13, Fonds d'Action Sociale, Préfecture BdR, Groupe Caisse des Dépôts (PDS).

Une école à la ville

Documentaire - Bétacam - 26’ - 1994
ecole1

Un groupe d'instituteurs parlent et vivent leur métier, s'interrogent simplement sur le sens et l'efficacité de leur classe au quotidien dans un quartier d'éducation prioritaire à Marseille. Ce document a été tourné à l'école mixte 1 de La Savine à Marseille, durant l'année scolaire1993-94. 


Diffusion Planète, France 3 Méditerranée.

Auteur-Réalisateur : Jean-Louis Marcos
Image :
François Pagès
Son :
Laurent Lafran
Montage :
Sophie Baix
Partenaires :
Marseille Citevision, Ville de Marseille (DSU), Office de la Culture, Préfecture des BdR

La formulation

Documentaire - Bétacam - 26’ - 1995
 
formulation4 formulation2 formulation3
     
Dans une société élaborant des produits pour l'agriculture à Marseille, un plan de restructuration a lieu. Il touche 152 personnes licenciées et 76 délocalisées, pratiquement la moitié du personnel.

Le procédé technique et chimique autour duquel travaille principalement l’entreprise s’appelle la formulation. Il s’agit de transformer des molécules actives en produits utilisables par les agriculteurs pour éliminer insectes et parasites. Dès l’annonce du plan de restructuration, tous semblent obnubilés par la liste des licenciés : Qui en fera partie, comment ne pas en être ? Est-il encore question de dignité ?


Sélections "Vues sur les Docs" Marseille -1995, “Filmer à tout prix” Bruxelles -1995.
CoproductionFrance 3  Méditerranée.


Auteurs : Alain Dufau / Michel Bijon
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Michel Bijon
Image :
François Pagès
Bande son :
Bruno Bravo
Assistante de réalisation :
Hélène Devaux
Prémontage :
Georges Pons
Secrétaire de production :
Régine Feldgen
Conformation :
Claude Pares
Synthé :
Marie-France Capra
Archives :
I.N.A Méditerranée
Partenaires :
C.N.C., France 3 Méditerranée, PROCIREP, Ville de Marseille (DSU), Théâtre de l'Arcane, Mairie et Maison des familles de 11° et 12°, Centre d'Animation de Saint-Marcel. 

Le passage du vent

Documentaire - Bétacam - 52’ - 1996

passagevent1 passagevent2 passagevent3
Situé au cœur des quartiers Sud de Marseille, “LA CAYOLLE” fut choisie il y a un demi-siècle comme lieu de transit, avec la construction des camps indochinois, juif et maghrébin. Ce quartier populaire vit actuellement une période de profonde mutation. Ses habitants s’inquiètent de devoir quitter cette terre aride où ils ont su enraciner leur exil. Ils se souviennent et s’affirment : militants associatifs, jeunes en révolte ou habitants nouvellement arrivés...
Sur les terrains vagues qui bordent les petites cités H.L.M, des bulldozers retournent la terre et les premières pierres d’un quartier résidentiel s’élèvent. Les pouvoirs publics semblent avoir désertés ; les média eux, labourent l’émotion de l’image. Dans cette enclave protégée par les collines, le vent s’ouvre un passage et donne écho à la parole des gens.

Coproduction Canal Marseille, Image plus.
Sélection : “Vue sur les docs” 1997


Réalisation-Image : Caroline Caccavale
Son :
José Césarini
Assistante réalisation :
Laétitia Martinet
Montage :
Nano Chesnais, Catherine Poitevin
Transferts :
Georges Pons
Conformation :
Catherine Leroux
Mixage :
Laurent Lafran
Secrétaire de production :
Méria Bouziane
Producteur délégué :
Alain Dufau
Partenaires :
C.N.C., ADL, Canal Marseille, Images Plus, Lieux Fictifs, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ville de Marseille (DSU), Conseil Général 13, Fonds d'Action Sociale, Préfecture BdR, R.T.M.

Le pacte fragile

Documentaire - S16 > 35mm - 34’ - 1996
 
pactefragile1 pactefragile2 pactefragile3
     
Portrait du photographe Jacques Windenberger, qui depuis 35 ans dresse sa chronique populaire. Des bidonvilles aux HLM, histoires de gens et de leur cadre de vie.

Avec eux il engage une réflexion sur l'utilisation de l'image dans notre société. Le tournage s'est effectué à Marseille, dans les quartiers nord et le centre ville, et dans les collèges où les photographies donnèrent lieu à un travail d'expression. Mais aussi à Sarcelles où le
photographe débuta son métier, à Cap d'Aïl dans un foyer pour travailleurs immigrés, à Carros dans une ville nouvelle, à Niolon dans des cabanons...
Partager le désir de rencontre, comme source du travail d'image.
Le film trouve son origine dans le travail photographique "Images de Marseille, question de fraternité", publié aux éditions Alternatives.
 

Diffusion Planète. 
Sélections :  Festival Lussas 1996, Festival Clermont-Ferrand 1997.


Auteur-Réalisateur : Alain Dufau
Journaliste Reporter Photographe :
Jacques Windenberger (membre de l'agence Rapho)
Image :
François Kuhnel
Son :
Laurent Lafran
Montage :
Florence Fradelizi
Secrétariat :
Régine Feldgen, Méria Bouziane
Régie :
Ben A. Guesmoune, Fily Kanoute, Laurent Hay, Amar Soltani, Birahir Bathily
Partenaires :
C.N.C., France 3 Méditerranée, ADL, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ville de Marseille (DSU), Conseil Général 13, Caisse des Dépôts (PDS). 

Entre la dette et le don

Documentaire - S16 > Bétacam - 54’ - 1998
 
dettedon1 dettedon2 Entre la dette et le don
     
 
À Marseille des professionnels du travail social au sein de structures d’accueil s’occupent des laissés pour compte de notre société, ceux qu’on nomme les SDF.
Le film se situe en contrepoint de l’imagerie colportée sur des personnes trop souvent montrées comme totalement isolées et délaissées.
Depuis le début des années 90 s’est accéléré le développement des centres d’urgence, des hôtels sociaux, des foyers, des résidences de transit, et de multiples associations d’accueil...
Même si toutes les pratiques engagées sont de nature très différentes (soutiens à l’autonomie, aides caritatives, voire relégations musclées), force est de constater que de plus en plus de travailleurs sociaux ont investi les lieux d’encadrement de la pauvreté.
En dévoilant leur métier, nous découvrons les relations particulières qui lient les travailleurs sociaux et leurs clients.
Entre la dette et le don, entre les enjeux programmés de l’encadrement social et les contraintes quotidiennes de la pauvreté.


Premier prix au Festival “Le printemps du cinéma”, ville d’Erstein-Strasbourg 1999

Auteur-Réalisateur : Alain Dufau
Image : François Kuhnel
Son : Pierre
Armand
Assistant de réalisation :
Jean-Michel Perez
Photo de plateau :
Nawel Ribiaï
Montage :
Monique Chaufferin
Conformation :
Jean-Robert Escande
Etalonnage :
Michel Thinard
Secrétaire de production :
Méria Bouziane
Chargée de production :
Chantal Perrin
Producteur délégué :
Jean-Marie Barbe, Ardèche Images Production
Partenaires :
C.N.C, Arte, Canal Marseille, Carnet de ville, Fonds d'Action Sociale, PROCIREP.

Parce qu’ils ont tué Ibrahim

Documentaire - Bétacam numérique- 58’ - 1999
 
ibrahim1 ibrahim2 ibrahim3
     
 
Le 21 Février 1995, mourait Ibrahim Ali, jeune marseillais de 17 ans, tué par des colleurs d’affiches du Front National. Autour de la Ligue des droits de l’homme s’est organisé “le comité à la mémoire d’Ibrahim”: ils sont peu nombreux, il y a des proches d’Ibrahim, quelques militants et des personnes simplement révoltées qui ont envie d’agir.
Attendu depuis plus de trois ans, le procès s’ouvre enfin devant la cour d’assises d’Aix-en-Provence...
Le film suit le combat âpre, solitaire, voire pathétique, mené par  les animateurs du comité pour, au delà du jugement des meurtriers, dénoncer le racisme et ses inspirateurs politiques.



Auteur-Réalisateur : Alain Dufau
Son : Pierre Armand
Assistant de réalisation :
Jean-Michel Perez
Montage :
Catherine Poitevin
Conformation:
Martine Armand, Georges Pons
Production exécutive :
Caroline Roussel
Producteur délégué :
Denis Freyd - Archipel 33
Musique :
Mohamed M'Bae "No Rave", 45 Niggaz "Génération perdue"
Partenaires :
C.N.C., ADL, Carnet de ville, France 3 Méditerranée, Ville de Marseille, Conseil Général 13, Ligue des Doits de L'Homme Marseille, Fédération des Comoriens de Marseille, Voix Off, TV Production, B.Vice, Sound Musical School, 45 Niggaz.

Le voyage des chrysalides

Documentaire - Bétacam numérique- 52’ -2003
 
chrysalides chrysalides2 chrysalides3
     
 
Les Grecs n’avaient qu’un seul mot pour dire le papillon et l’âme: psyche. Jean-Pierre Vesco, éleveur professionnel de papillons et scientifique, nous guide dans le voyage des chrysalides, un voyage qui suscite des questions sur la responsabilité de l’homme dans sa façon de transformer la nature en culture. 
Depuis la Guyane ou depuis la ferme de Jean-Pierre dans le sud de la France, jusque dans les serres et jardins où sont montrés les papillons, la chrysalide se transforme, et le regard de l’homme avec elle.
Le film compose ainsi un mouvement de l’animal à l’humain – de l’image conventionnelle du papillon à son commerce dans notre société vers la quête improbable du papillon disparu. 


Auteur-Réalisateur : Alain Dufau
Image :
Michel Dunand
Son :
Pierre Armand
Montage :
Jean-Michel Perez , Catherine Poitevin
Producteurs délégués :
Magali Chirouze, Jean-Marie Barbe /Ardèche Image Production
Partenaires :
C.N.C, France 3 Méditerranée, France 5, Ville de Marseille, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 

Le temps des papillons

Documentaire - Vidéo numérique - Format 16/9 - 48’ - 2005
 
papillons1 papillons2 papillons3
     
 
Histoire de  la naissance en Haute-Provence sur les hauteurs de Digne-les-Bains d 'un jardin entièrement dédié aux papillons. Le premier du genre en Europe. Récit d'une réhabilitation d'un espace devenu extraordinaire grâce au travail de l’association Proserpine : rencontres étonnantes avec ses plantes, ses fleurs, ses 120 espèces de papillons de jour revenus là, sur les 250 existantes en France.
Dans nos contrées, sans activité humaine raisonnée, la diversité biologique disparaît  devant la déprise agricole et ses conséquences écologiques.
Un film au fil des saisons , formidable hymne à la vie, à la beauté et à cette nature devenue fragile au point qu’il faille nécessairement la cultiver.
Hommage à Jean-Henri Fabre le plus grand de nos entomologistes qui voyait dans la marche et dans la jubilation poétique à regarder, découvrir, nommer, le véritable moteur de la connaissance.
A sa lucidité délicate : «cette curiosité, ce rien, ce néant de fantaisie enfantine, que va-t-il devenir ? » 

 

Auteur-Réalisateur : Alain Dufau
Co-auteurs : Nicolas MAUREL, Alain Dufau
Conseiller scientifique :
Jean Pierre VESCO
Image :
Alain DUFAU, Jean Michel PEREZ, Michel DUNAN
Son :
Jean Michel PEREZ, Pierre Armand
Interprètes musiques :
Claude VESCO, Jean Paul FLORENS
Montage image et son :
Jean-Michel Perez
Partenaires :
La Réserve Géologique de Haute-Provence, Ardèche Images Production, Les Rencontres Cinématographiques de Digne-les-Bains, Le Lycée Alexandra David-Neel
Avec le soutien de : L’Union Européenne Programme Leader + Pays Dignois, Le Conseil Général des Alpes de Haute-Provence, Le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, La Ville de Digne-les-Bains, Atofina
Une coproduction : Carnet de Ville  /  Proserpine

Récit de la Vallée

Court métrage fiction - Bétacam numérique - 18’ - 2002
 
  Récit de la Vallée  
     

Stella une inconnue entre dans un bistrot fréquenté par des habitués. Elle est mise à l’index. Cyrha sort du groupe et se rapproche de Stella. Avec Gaëlle, la tenancière des lieux, ils cherchent à voix haute comment être ensemble autrement.
Court métrage de fiction fruit d’un atelier d’écriture mené dans la vallée de l’Huveaune à Marseille.
Sous la direction de Alain Dufau et Michel Bijon.
Scénario : Bendjedid Bachir, Hassen Benati, Natalia Chauzenoux, Mélanie Didia, Ouria Djellouli, Hervé Frontier, Zakia Gasmi, Frank Gramatico, Marianne Matton, Stephen Millien, Noura Mohamed, Sophie Moras, Magali Ponsole, Cédric Saunier, Gérard Vespier.
Image et Réalisation :
Alain Dufau
Mise en espace  :
Michel Bijon
Assistante  de réalisation :
Léa Torréadrado
Conformation :
Georges Pons
Musiques :
Robin Kenyatta-His love is greater , Django Reinhardt-Nuages par Claude Vesco
Son :
Olivier Foucher
Producteur délégué :
Carnet de ville
Partenaires :
Théâtre de l’Arcane, Ville de Marseille (DSU), Conseil général 13, Conseil régional Paca, Fonds d’Action Social (FASILD), Préfecture des BDR, Centre Social La Rouguière, Lycée La Forbine, CMA La Barasse, Mairie des 11°/12°ardt.de Marseille. 

RÔLES
Stella :
Sophie Moras
Cyrha :
Cyrille Laurent
Gaëlle :
Marianne Matton
Yasmine et Bambi :
Zakia Gasmi et Mélanie Didia
Le couple :
Natalia Chauzenoux et Cédric Saunier
Steph :
Stephen Millien

Sur le petit pré

Documentaire - France - 2003 - vidéo - couleur - 56’
 
Sur le petit pré Sur le petit pré Sur le petit pré
     

 

Dans les quartiers Nord de Marseille, malgré la construction des « logements d’urgence » sur des terres agricoles, des îlots de nature ont persisté : terrains de jeux réservés aux enfants qui en ont fait leur royaume, aux amoureux aujourd’hui devenus adultes et qui se souviennent et nous racontent le vent, l’herbe, les baisers échangés...
Une liberté que les barres HLM n’ont pu endiguer. Dans les quartiers Nord de Marseille, malgré la construction des « logements d’urgence » sur des terres agricoles, des îlots de nature ont persisté : terrains de jeux réservés aux enfants qui en ont fait leur royaume, aux amoureux aujourd’hui devenus adultes et qui se souviennent et nous racontent le vent, l’herbe, les baisers échangés...
Une liberté que les barres HLM n’ont pu endiguer.

Réalisation : Jean Michel Perez
Image :
Jean Michel Perez
Montage :
Catherine Poitevin
Son :
Pierre Armand
Production / Diffusion :
Archipel 33/La Bande des Arènes Lemon
Distribution :
Doc & Co

Mères amères ?

Documentaire S16 > Bétacam - 33' - 1997
 
Mères amères ? Mères amères ?
   
Les mères algériennes très présentes dans notre société restent toujours dans l’ombre... 
Une femme arabe, c’est la clef de voûte du foyer, le chef d’orchestre de la communauté. Pourtant l’islam lui refuse le statut de personne. MEKTOUB, Destin accepté : des générations l’ont vécu sans s’interroger, parfois l’ont aimé. Mais aujourd’hui comment accéder à la liberté du “Je” sans rompre le lien originel ?
Trois générations, trois paroles, un portrait. 

Prix du Jeune Public à “Vue sur les docs” 1997.
 

Auteur-Réalisateur : Bania Medjbar
Image :
François Kuhnel
Son :
Pierre Armand
Assistant de réalisation :
Jean-Michel Perez
Collaboration artistique :
Marie-Christine Bouillé
Musique originale :
Patrick Gavard Bondet 
Conformation :
Aline Boi
Mixage :
Michel Liabeuf
Secrétaire de production :
Méria Bouziane
Producteur délégué :
Alain Dufau
Partenaires :
C.N.C., France 3 Méditerranée, ADL, Média 2, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Ville de Marseille, Conseil Général 13, Préfecture des Bouches du Rhône, Fonds d'Action Sociale, PROCIREP.

Petite chronique portative de la Cité du Castellas

Documentaire - Bétacam - 48' - 1992


cit_castellas
Construite dès 1961, mise en location entre 1963 et 1965, la cité du Castellas à Marseille, avec ses 810 logements, pourrait être la cité de logement social type : non celle qui défraye la chronique faits sociaux pour quartier en défaveur, mais une cité banale, relativement calme, où les habitants se sentent bien, là. Au tout début pourtant il n'y avait même pas d'école, pratiquement pas de commerces, le bus passait loin…Le temps a passé, celui des luttes aussi. Il n'est pas facile de parler notre passé récent. La nostalgie a gagné les cœurs des anciens dockers et des ouvriers de la réparation navale. La nostalgie fait mal aux rapatriés d'Afrique du Nord comme à tous ceux qui ont dû quitter leur pays. Les solidarités se sont effritées et ici comme ailleurs, les peurs de l'autre tristement se colportent. Alors des habitants du Castellas, nous ont donné un temps, leur image et leur parole, pour essayer ensemble, malgré tout, de tracer un bout de chemin commun. 

 

Auteurs : Michel Bijon / Alain Dufau
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Michel Bijon
Image :
Jean-Robert Escande, Michel Comin
Partenaires :
Marseille Citévision, ACADEL 15°-16°, Conseil Général 13. 

Palabres N°1

Série Documentaire - Bétacam - de 8 fois 52' - 1991-1993

Palabres n°1 Palabres n°1 Palabres n°1
Palabres, c'est l'image d'une parole qui prend le temps de dire quelque chose à quelqu'un. Le temps d'échanger des récits, des rêves, des tourments. De s'interroger ensemble sur le plus fondamental.  Palabres est un tableau des passions sociales au début des années 90. 

Palabres n°1, avec Maurice Mistre, Fatima Nacer et Mohamed Yaya Berrouiguet.
Maurice vient du vieux port où il habite, jusqu'à la cité Bassens, dans les quartiers nord, chez Fatima et Monsieur Yaya. Fatima raconte les trois possibilités qui s'offrent, selon elle, aux filles de la deuxième génération. Mohammed révèle le chemin de la pinède où il trouve des morilles. Il raconte son enfance chez l'épicier de la Capelette et le pensionnat religieux. Maurice parle d'Albert Camus et de l'apprentissage. Ils se racontent tous les trois la religion et la pâtisserie, l'affection pour les enfants, les ânes de Gonfaron, la drogue, la terre rouge de Bassens et le mariage.
La rencontre d'une femme de 29 ans et de deux hommes de 43 et 56 ans.

Sélection "Vues sur les docs". Marseille - 1992.

Auteurs : Alain Dufau/Jean-Louis Marcos
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Jean-Louis Marcos
Image :
Mariella Coste, Pierre Ducrocq, Gérard Galian
Son :
Philippe Sportiche
Synthé :
Elisabeth Peyrache
Musique :
Robin Kényatta
Montage :
Alain Dufau, Bania Medjbar
Conformation :
Jean-Robert Escande
Assistante de réalisation :
Bania Medjbar
Photo :
Jacques Reboud
Partenaires :
Marseille Citévision, Ville de Marseille (DSU), Fonds d'Action Sociale, DRAC PACA, Conseil Général 13. 

Palabres N°2

Série Documentaire - Bétacam - de 8 fois 52' - 1991-1993

Palabres n°2 Palabres n°2 Palabres n°2
Palabres, c'est l'image d'une parole qui prend le temps de dire quelque chose à quelqu'un. Le temps d'échanger des récits, des rêves, des tourments. De s'interroger ensemble sur le plus fondamental.  Palabres est un tableau des passions sociales au début des années 90. 

Palabres n°2, avec Marie-Laure Grazi, Lala Koné Taulou et Géo Viale.
Lala et Marie-Laure ont raconté la vie aux Campanules, la cité où elles habitent. Une vie pas toujours facile, avec de la misère et aussi de la grandeur. Peu à peu une intimité s'est installée autour de la table. Avec des rires et de l'émotion, la parole ouverte et le plaisir pour tous de parler de l'identité de chacun. Plein de gens aussi sont arrivés dans les paroles: Tiffany et le loup blanc, l'opérateur du vieux cinéma et Mitterrand, Jack l'indien et la révolution.
Une palabre entre deux femmes de 38 et 43 ans et un homme de 56 ans.


Auteurs : Alain Dufau/Jean-Louis Marcos
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Jean-Louis Marcos
Image :
Mariella Coste, Pierre Ducrocq, Gérard Galian
Son :
Philippe Sportiche
Synthé :
Elisabeth Peyrache
Musique :
Robin Kényatta
Montage :
Alain Dufau, Bania Medjbar
Conformation :
Jean-Robert Escande
Assistante de réalisation :
Bania Medjbar
Photo :
Jacques Reboud
Partenaires :
Marseille Citévision, Ville de Marseille (DSU), Fonds d'Action Sociale, DRAC PACA, Conseil Général 13. 

Palabres N°3

Série Documentaire - Bétacam - de 8 fois 52' - 1991-1993

Palabre n°3 Palabre n°3 Palabre n°3
Palabres, c'est l'image d'une parole qui prend le temps de dire quelque chose à quelqu'un. Le temps d'échanger des récits, des rêves, des tourments. De s'interroger ensemble sur le plus fondamental.  Palabres est un tableau des passions sociales au début des années 90. 

Palabres n°3, avec Edith Bertuzzi, Marius Mayoutte et André Kulbastian.
Une palabre de conteurs, avec beaucoup de rires, des histoires de grands-parents à Marseille, aux Antilles, en Arménie. .. Avec le gâteau d'Edith, l'avion turc d'André et le douanier de Marius, avec un chevalier blanc, un nombril enterré et un participe passé...
Une palabre entre une femme de 34 ans et deux hommes de 43 et 53 ans.


Auteurs : Alain Dufau/Jean-Louis Marcos
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Jean-Louis Marcos
Image :
Mariella Coste, Pierre Ducrocq
Son :
Philippe Sportiche
Synthé :
Elisabeth Peyrache
Musique :
Robin Kényatta
Montage :
Alain Dufau
Conformation :
Jean-Robert Escande
Assistante de réalisation :
Bania Medjbar
Photo :
Jacques Reboud
Partenaires :
Marseille Citévision, Ville de Marseille (DSU), Fonds d'Action Sociale, DRAC PACA, Conseil Général 13. 

Palabres N°4

Série Documentaire - Bétacam - de 8 fois 52' - 1991-1993

Palabre n°4 Palabre n°4 Palabre n°4
Palabres, c'est l'image d'une parole qui prend le temps de dire quelque chose à quelqu'un. Le temps d'échanger des récits, des rêves, des tourments. De s'interroger ensemble sur le plus fondamental.  Palabres est un tableau des passions sociales au début des années 90. 

Palabres n°4,  avec Paul-André Akinian, Bernard Picon et Michel Bakaly.
La rencontre de trois hommes d'aujourd'hui, avec des histoires d'amour et de familles, la passion de la mer et celle de la chasse, avec la politique et les enfants, les femmes et le travail. Des interrogations sur l'avenir d'une société et la recherche du sens.
Une palabre entre trois hommes : deux de 37 ans et un de 47 ans. 


Auteurs : Alain Dufau/Jean-Louis Marcos
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Jean-Louis Marcos
Image :
Mariella Coste, Pierre Ducrocq
Son :
Philippe Sportiche
Synthé :
Elisabeth Peyrache
Musique :
Robin Kényatta
Montage :
Alain Dufau
Conformation :
Jean-Robert Escande
Assistante de réalisation :
Bania Medjbar
Photo :
Jacques Reboud
Partenaires :
Marseille Citévision, Ville de Marseille (DSU), Fonds d'Action Sociale, DRAC PACA, Conseil Général 13. 

Palabres N°5

Série Documentaire - Bétacam - de 8 fois 52' - 1991-1993

Palabre n°5 Palabre n°5 Palabre n°5
Palabres, c'est l'image d'une parole qui prend le temps de dire quelque chose à quelqu'un. Le temps d'échanger des récits, des rêves, des tourments. De s'interroger ensemble sur le plus fondamental.  Palabres est un tableau des passions sociales au début des années 90. 

Palabres n°5,  avec Claude de Peretti, Jacqueline Hamu et Anaïs Dumolier.
Trois générations de femmes: Jacqueline -l'ancienne- et sa vie bien remplie de chef d'entreprise, sur le port, dans un milieu d'hommes; avec Claude -génération 68- et son parcours de militante pour changer la vie; enfin avec Anaïs -l'adolescente- et les questions que la nouvelle génération se pose aujourd'hui.
Une palabre entre trois femmes de 18, 47 et 70 ans.  


Auteurs : Alain Dufau/Jean-Louis Marcos
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Jean-Louis Marcos
Image :
Mariella Coste, Pierre Ducrocq
Son :
Philippe Sportiche
Synthé :
Elisabeth Peyrache
Musique :
Robin Kényatta
Montage :
Alain Dufau
Conformation :
Jean-Robert Escande
Assistante de réalisation :
Bania Medjbar
Photo :
Jacques Reboud
Partenaires :
Marseille Citévision, Ville de Marseille (DSU), Fonds d'Action Sociale, DRAC PACA, Conseil Général 13. 

Palabres N°6

Série Documentaire - Bétacam - de 8 fois 52' - 1991-1993

Palabres n°6 Palabres n°6 Palabres n°6
Palabres, c'est l'image d'une parole qui prend le temps de dire quelque chose à quelqu'un. Le temps d'échanger des récits, des rêves, des tourments. De s'interroger ensemble sur le plus fondamental.  Palabres est un tableau des passions sociales au début des années 90. 

Palabres n°6,  avec Malika Lebrache, Dalou Thivet et Bernard Yves.
Bernard, ancien paysan maoïste devenu consultant en communication, est venu rencontrer Dalou, à l'Estaque, dans le bidonville où elle a grandi, et Malika, qui habite toujours dans un bidonville proche. Dalou a raconté la mémoire de sa mère Zorha, l'enfance difficile et le combat pour l'autonomie, Malika a dit ses hésitations devant le mariage et  le manque de confiance de sa génération face à la politique.
Une palabre entre deux femmes de 26 et 38 ans et un homme de 38 ans. 


Auteurs : Alain Dufau/Jean-Louis Marcos
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Jean-Louis Marcos
Image :
Mariella Coste, Pierre Ducrocq
Son :
Philippe Sportiche
Synthé :
Isabelle Lemaître
Musique :
Robin Kényatta
Montage :
Alain Dufau
Conformation :
Jean-Robert Escande
Assistante de réalisation :
Bania Medjbar
Régie :
Bania Medjbar
Photo :
Jacques Reboud
Partenaires :
Marseille Citévision, Ville de Marseille (DSU), Fonds d'Action Sociale, DRAC PACA, Conseil Général 13. 

Palabres N°7

Série Documentaire - Bétacam - de 8 fois 52' - 1991-1993

Palabres n°7 Palabres n°7 Palabres n°7
Palabres, c'est l'image d'une parole qui prend le temps de dire quelque chose à quelqu'un. Le temps d'échanger des récits, des rêves, des tourments. De s'interroger ensemble sur le plus fondamental.  Palabres est un tableau des passions sociales au début des années 90. 

Palabres n°7,  avec Jean Donsimoni, François Pieters et Odile Tagawa.
Odile, qui est sage-femme, est allée dans la prison des Baumettes pour rencontrer Jean et François qui y sont détenus. Ils ont parlé un peu de la prison mais surtout de l'état du monde, du mensonge et de la vérité, du commerce et de la morale, de la Bible et des kalashnikov...
Une palabre entre une femme de 36 ans et deux hommes de 35 et 62 ans.  

 

Auteurs : Alain Dufau/Jean-Louis Marcos
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Jean-Louis Marcos
Image :
Pierre Ducrocq, Isabelle Lemaître
Assistante de réalisation :
Caroline Caccavale
Son :
Philippe Sportiche
Synthé :
Elisabeth Peyrache
Musique :
Robin Kényatta
Montage :
Caroline Caccavale
Conformation :
Pierre Ducrocq
Assistante de réalisation :
Bania Medjbar
Régie :
Bania Medjbar
Photo :
Jacques Reboud
Partenaires :
Marseille Citévision, Ville de Marseille (DSU), Fonds d'Action Sociale, DRAC PACA, Conseil Général 13. 

Palabres N°8

Série Documentaire - Bétacam - de 8 fois 52' - 1991-1993

Palabres n°8
Palabres, c'est l'image d'une parole qui prend le temps de dire quelque chose à quelqu'un. Le temps d'échanger des récits, des rêves, des tourments. De s'interroger ensemble sur le plus fondamental.  Palabres est un tableau des passions sociales au début des années 90. 

Palabres n°8,  avec Zoubida Meguenni, Claude Palacin et Leila Yahyaoui.
Ils ont dit tous les trois ce qui est important pour chacun d'eux, les valeurs auxquelles ils s'identifient. Puis ils ont parlé de l'Algérie c'est à dire des mémoires douloureuses de la guerre pour Claude, des voyages identitaires de l'adolescence pour Zoubida et Leila. Ensuite la palabre s'est engagée sur le racisme, la politique, l'intégration et le féminisme, comme un bilan des temps d'aujourd'hui. 
Une palabre entre deux femmes de 32 et 34 ans et un homme de 59 ans.   

 

Auteurs : Alain Dufau/Jean-Louis Marcos
Réalisation :
Alain Dufau
Entretiens :
Jean-Louis Marcos
Image :
Pierre Ducrocq, Isabelle Lemaître
Assistante de réalisation :
Caroline Caccavale
Son :
Philippe Sportiche
Synthé :
Elisabeth Peyrache
Musique :
Robin Kényatta
Montage :
Caroline Caccavale
Conformation :
Pierre Ducrocq
Assistante de réalisation :
Bania Medjbar
Régie :
Bania Medjbar
Photo :
Jacques Reboud
Partenaires :
Marseille Citévision, Ville de Marseille (DSU), Fonds d'Action Sociale, DRAC PACA, Conseil Général 13.